img

Actualités

Internationale


Il ne s’agit pas d’un pari foot; mais plutôt des soirées Covid-19 où des étudiants américains misent sur celui qui serait contaminé le premier.


Un spectacle se passe aux Etats-Unis, pas dans un terrain de football ; mais dans des soirées Covid-19. Bien entendu, ce sont des soirées débridées beer pong qui pourraient passer pour une réunion d’enfants sages. Quelle imagination ! Puisque des étudiants de la ville universitaire de Tuscaloosa, en Alabama, ont eu l’initiative d’organiser des soirées Covid-19 pour s’infecter mutuellement et délibérément.

En initiant cette démarche, le principe est simple, il fallait d’abord inviter des personnes positives. A en croire Sonya Mckinstry, les participants à cette soirée devraient ensuite parier pour voir le premier contaminé.

De son côté, le chef des pompiers de la ville, Randy Smith ne pensait pas à une telle information ;il s’attendait simplement à une rumeur : « Non seulement les bureaux du médecin ont aidé à le confirmer, mais l’État a confirmé qu’ils disposaient des mêmes informations », a-t-il déclaré.

https://twitter.com/AnnieMapp_/status/1278049139855671299

Dans tout cela, des observateurs avertis ont posé de nombreuses questions tout en dénonçant l’indignation des autorités locales alors que l’Etat d’Alabama est confronté à une flambée des hospitalisations, parce qu’il y’a une quasi-pénurie de lits en réanimation et comptabilise plus 38.000 cas de coronavirus et 947 décès.


Mapote Gaye, Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate