img

Actualités

Éducation

Les USA ont menacé de déporter les étudiants étrangers ayant le visas F-1 dont les cours passeraient, en ligne en raison du Covid-19.

C'est depuis le mardi 7 juillet 2020 que la police de l'immigration américaine(ICE) a annoncé la fermeture des frontières aux étudiants étrangers dont la presence n'est pas requise dans leur établissement en raison de la crise sanitaire.

Cette annonce temporaire ne va durer que pour le deuxième semeste 2020 et concerne principalement les étudiants avec visa F-1.

Pour les étudiants déjà présents sur le territoire américain , ''ils doivent quitter le pays de Donald Trump ou prendre d'autres mesures, comme s'inscrire dans une école avec des cours présentiel pour conserver leur statut légal'', a indiqué l'ICE

Cette décision est difficile à digérer chez les étudiants congolais car plusieurs d'entre eux ont vu leurs cours basculer en ligne depuis le début de l'épidémie aux USA.

Approché par election-net.com, Gabriel Awuyi , étudiant congolais en Architecture à l'Université de Michigan n'en revient toujours pas" C'est ma deuxième année aux USA et c'est la première fois que chose pareille arrive où sans avoir violé les lois migratoires, je suis obligé de quitter le pays car mon université a opté pour les cours en ligne suite à la crise sanitaire, et l'administration Trump ne tolère plus les cours en ligne .." dit-il.

Du côtés des universités, cette nouvelle décision de Trump a suscité plusieurs reactions, c'est le cas par exemple de deux universités le plus prestigieuses du pays Massachusetts et Harvard qui ont également rejeté la décision en justice.

À noter que cette mesure ferme également les frontières à tout étudiant étranger inscrit à la rentrée dans une formation qui passe en ligne et qui n'aurait pas encore voyagé pour les USA.

La rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate