États-Unis : Biden rallie Obama et Clinton pour une levée de fonds de 25 millions de dollars

Obama, Biden et Clinton. Ph de tiers


C'est l’un des passages obligés de toute campagne présidentielle américaine : les soirées de levée de fonds, pour financer les activités du candidat et des équipes qui militent pour lui. Joe Biden en avait une importante jeudi soir 28 mars, avec du beau monde.

Ils sont trois présidents démocrates réunis sur la scène d’une prestigieuse salle de spectacle new-yorkaise. Joe Biden, Barack Obama et Bill Clinton réunis autour de l’animateur de télévision Steven Colbert. La salle est comble, plus de 5000 personnes, malgré les tarifs d’entrée de 225 à 500 000 dollars selon le degré de proximité avec les trois intervenants, précise notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin. Avant même le début de la soirée, la campagne Biden annonçait avoir réuni au moins 25 millions de dollars à cette seule occasion.

Les chanteuses Queen Latifah et Lizzo, entre autres, ont chauffé la salle avant que les 42e, 44e et 46e présidents des États-Unis ne s'assoient pour un débat animé par le présentateur et humoriste Stephen Colbert. Cette discussion mêlant sujets sérieux et blagues a été interrompue à plusieurs reprises par des cris de soutien à la Palestine. Des manifestants s'étaient aussi rassemblés à l'extérieur, à proximité de la salle de spectacle, pour dénoncer la politique de soutien quasi-inconditionnel à Israël de Joe Biden - malgré un changement de ton notable et des relations israélo-américaine au plus bas. Le président américain a déjà été interpellé de cette façon à plusieurs reprises pendant des apparitions publiques, et chacun de ses déplacements donne lieu désormais à des rassemblements aux cris de « Libérez la Palestine ! » ou « Joe le génocidaire ».

L'intervention des trois présidents s'est conclue sur une note plus légère, lorsqu'ils ont chaussé des lunettes de soleil de type Aviator, l'accessoire favori de Joe Biden. Le porte-parole de Donald Trump, Steven Cheung, avait fustigé sur le réseau social X la « soirée clinquante » des trois démocrates « avec leurs bienfaiteurs élitistes et déconnectés ».

Les élites de New York sont à la fois démocrates, riches et généreuses quand il s’agit de soutenir leur champion. Le but, c’est de montrer que contrairement à ce que disent les sondages, le président sortant est apprécié et aidé. Au début du mois d’avril, les comptes de campagne consolidés pour le premier trimestre seront publiés et ils devraient confirmer la tendance observée depuis février. La campagne Biden encaisse davantage que la campagne Trump, qui dépense beaucoup en frais de justice. L’ancien président vend des bibles à 60 dollars dans un pays où on la trouve facilement gratuitement, et différents modèles de casquette. Pour Donald Trump, dont les déplacements se sont espacés, sans doute pour des raisons financières, c’est l’occasion de se dire proche du peuple et aussi de rappeler qu’en 2016, il l’a emporté en levant beaucoup moins d’argent qu’Hillary Clinton.

Avec RFI

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • États-Unis : des personnalités républicaines volent au secours de Donald Trump lors de son procès
  • États-Unis : sexe et argent à la barre du procès pénal de Donald Trump
  • Présidentielle aux États-Unis : Donald Trump choisit son colistier en mode télé-réalité

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments