img

Actualités

Économie

Sécurité

Au cours de la réunion du conseil des ministres présidée vendredi 05 par le président Félix Tshisekedi, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, a informé le conseil de l’éligibilité de la République Démocratique du Congo comme membre de la Commission Africaine de l’Énergie Nucléaire (AFCONE). Et ce, dans tous les organes de cette Institution.

José Mpanda Kabangu a indiqué que la possibilité est offerte au gouvernement congolais suite à son dépôt, le 24 février dernier à Addis-Abeba, de l’instrument de ratification du traité de Pelindaba qui est un projet africain pour la création d’une zone exempte d’armes nucléaires.

Notez que la représentation de la République Démocratique du Congo dans cette structure lui permettra, selon ministre Mpanda, de prendre part au concert des décideurs de la politique régionale faisant de l’Afrique une zone exempte d’armes nucléaires ; Et d’autre part, il deviendra d’office bénéficiaire de fonds et d’appuis techniques liés à la non-prolifération et désarmement nucléaires.

Albert E. NG

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate