img

Actualités

Depuis le Vatican à Rome où il se trouve, l'archevêque métropolitain de Kinshasa, Monseigneur Fridolin Ambongo,a déclaré que le bulletin manuel pouvait servir pour l'élection présidentielle et la machine à voter pour les législatives nationales et provinciales. Dans une interview qu'il a accordé à la RFI, le 06 novembre, Fridolin Ambongo, pense que pour apaiser les uns et les autres, il faudrait une solution intermédiaire à savoir l'utilisation du bulletin manuel et de la MAV lors des prochaines élections.

"S'il y a une volonté politique, on aurait trouvé une solution intermédiaire. Par exemple pour l'élection présidentielle où il n'y a pas trop de candidats, on peut utiliser le papier. Et pour les autres, où il y a plusieurs candidats, on peut utiliser la machine à voter. Mais il faut encore la volonté politique avec l'intention de trouver un compromis", à déclaré Mgr Fridolin Ambongo à la Radio France Internationale.

Nommé archevêque métropolitain de Kinshasa, la semaine dernière, Fridolin Ambongo avait laissé entendre que la tenue effective des élections était sa préoccupation au plus haut degré. Car, a-t-il estimé, la vie au  quotidien des chrétiens de Kinshasa est aussi son affaire.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate