img

Top News

Trending

Société

Actualités

Emva, rivière limitrophe entre les provinces du Haut-Uele et de la Tshopo/ photo tiers

Après deux jours d'intense travaux à Isiro, la capitale  provinciale du Haut-Uele en prévision de la descente sur terrain, la  délégation d'experts venue du Ministère National de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières ainsi que de l'Institut Géographique du Congo pour la clarification et rétablissement des limites à certains points chauds entre les provinces de l'Ituri et du Haut-Uele, d'une part et les Provinces de la Tshopo et du Haut-Uele d'autres part, a effectué, le mercredi 22 juin 2022, une descente dans les territoires de Wamba (Haut-Uele) et Bafwasende (Tshopo) afin de s'imprégner  de la situation.

Accompagnée des autorités provinciales , la délégation a pu prélever des données du terrain au niveau de la rivière Emva qui sépare les villages de Bavadili  (Bafwasende) et Bavangele (Wamba).

Ces données prélevées à l'aide des instruments tels que le GPS ont été confrontées   aux prescrits de la loi organique y afférente.

Sur place, les experts ont indiqué le point de repère et  précisé que la limite entre ces deux entités tombe juste sur le lit de la rivière Emva conformément à la loi organique numéro 15/006 du 25 mai 2015, portant fixation des limites des provinces et la ville de Kinshasa.

La partie Tshopolaise a, quant à  elle été représentée notamment par le ministre Provincial de l'Intérieur ainsi que de quelques élus. 

''Nous sommes sur le terrain où on devait passer en revue un certain nombre de préoccupations surtout qu'il y a un travail de développement qui ne devrait pas être confondu au conflit de limites. Nous avons réuni la population pour lui dire qu'il faut dissocier les choses. Le problème des routes que crée le Gouverneur (Christophe) Baseane Nangaa, est un problème de développement de la RDC (République Démocratique du Congo) dans son ensemble et non seulement du Haut-Uele mais aussi de la Tshopo et tout le monde, s'est mis d'accord'', a rassuré 

André Epakala, député national de la Tshopo, membre de la délégation avant d'enchaîner que ''par rapport à la limite, on a relevé deux outils, la loi interprétée par les experts de l'institut géographique, qui ont mis en marche le GPS, tout s'est bien passé et la personne qui a la primeur, c'est le VPM (Vice-premmier Ministre de l'Intérieur, Daniel Aselo) via les experts qui vont transférer le résultat de la décente''.

Plus explicite, Crispin Atama Tabe, son collègue du Haut-Uele a fait  savoir que "(...) après lecture de la loi et les données satellitaires (faite par les experts), la limite entre les territoires de Bawasende et Wamba, c'est la rivière Enva".

Notons que cette forte  délégation, a regagné la ville d'Isiro tard dans la nuit. Une seconde déscente est programmée dans les jours qui viennent en vue de procéder au même exercice concernant un autre conflit de limites qui oppose les provinces de l'Ituri (Aru) à  celle du Haut-Uele (Faradje).

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate