img

Top News

Trending

Sécurité

Politique

Actualités

C'est dans la capitale angolaise où s'est tenu ce mercredi 23 novembre 2022, un nouveau sommet régional sur la crise entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC), dû à la résurgence du groupe terroriste du M23 soutenu par Kigali , dans l'Est du Congo.

Ce nouveau sommet de Luanda qui a connu la participation des Présidents, Félix Tshisekedi de la RDC, et Évariste Ndayishimiye du Burundi, de l'ancien Chef de l'État kenyan, Uhuru Kenyatta, ainsi que du ministre des affaires étrangères Rwandais, a pris un certain nombre de mesures pour rétablir la paix dans la partie Est de la RDC.

Le mini-sommet de Luanda invite ainsi donc : -la RDC et le Rwanda à un dialogue bilatéral

-à une cessation des hostilités du M23 à partir du 25/11 à 18h,

-au retrait du M23 à partir du 27/11 des zones occupées et retour à ses positions initiales à Sabinyo (côté RDC).

Notez que ce sommet a mis un accent particulier sur le respect total des exigences des communiqués des conclaves des chefs d'État de l'EAC du 21 avril et du 20 juin 2022, de la feuille de route de Luanda du 6 juillet 2022 et des conclusions de la réunion extraordinaire des Chefs d'état-major général des Forces armées de l'EAC.

Kinshasa accuse le Kigali de soutenir militairement le M23 dans sa nouvelle offensive. Ces propos sont rejetés par le Rwanda.



Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate