img

Top News

Société

Sécurité

Actualités

Illustration

Les chefs d'État ayant pris part au mini-sommet de Luanda se félicitent des résultats des initiatives prises dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi, à savoir l'opérationnalisation du mécanisme ad hoc de vérification du 9 novembre 2022 et le déploiement des troupes de la Force régionale de l'EAC dans les provinces du Nord et  Sud-Kivu en RDC où les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda veulent imposer leur loi.

Dans un communiqué final de ces assises du 23 novembre 2022 dont une copie est parvenue à election-net.com, les Chefs d'Etat ont par ailleurs félicité João Manuel Gonçalves Lourenço, Président de la République d'Angola, de l'Union Africaine pour la Paix et la Réconciliation en Afrique et Médiateur désigné par l'Assemblée de l'Union Africaine, et aussi Évariste Ndayishimiye , président de la République du Burundi et Président en exercice de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE), pour les efforts visant à rétablir la paix, la sécurité et la stabilité dans l'Est de la RDC, dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi.

Pendant cette rencontre, les Chefs d'Etat ont évoqué la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC et exprimé leur préoccupation concernant "l'aggravation de l'insécurité et les actions militaires persistantes du M23 ; l'acquisition par le M23 d'armes et d'autres moyens de plus en plus sophistiqués pour mener des attaques contre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et  aussi la persistance des forces négatives et terroristes dans l'Est de la RDC, qui constitue une menace pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région".

Il faut ici préciser que le Mini-Sommet a décidé de la cessation des hostilités en général, et en particulier des attaques du M23 contre les FARDC et la MONUSCO à partir du vendredi 25 novembre 2022 à 18h00.

Et aussi au respect total des exigences des communiqués des conclaves des chefs d'État de l'EAC du 21 avril et du 20 juin 2022 (processus de Nairobi), de la feuille de route de Luanda du 6 juillet 2022 (processus de Luanda) et des conclusions de l'Assemblée extraordinaire, réunion des chefs d'état-major général des forces armées de l'EAC (Bujumbura, 8 novembre 2022).

La poursuite du déploiement complet de la Force régionale de l'EAC était aussi à l'ordre du jour.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate