img

Politique

Le président de la Nouvelle Génération pour l'émergence du Congo, NOGEC, a saisi la justice contre Fils Mukoko,président de l'armée bâtisseur Tshisekediste.

Ce cadre du FCC lui accuse d'avoir porté  des «allégations» graves qualifiées d'imputations dommageables à l'endroit de leur autorité morale,Joseph Kabila.

Cela est contenu dans une plainte déposée vendredi au près du procureur général près la cour d'appel de Kinshasa Matete  dont Election-Net a pris connaissance.

D'après Constant  Mutamba, Fils Mukoko  a déclaré lors d'une manifestation improvisée  autour du siège de l'UDPS que le «crash de l'appareil Antonov survenu  jeudi dans le Maniema est tout simplement un coup organisé  par l'ex président Joseph Kabila à l'endroit de son successeur Felix Tshisekedi. 

A l'en croire, il est grave de faire de telles  déclarations tendant à saper la personne de leur autorité morale, et exige que l'incriminer  puisse répondre de ses actes devant les juridictions compétentes.

Signalons qu'un avion cargo de type antonov 72 qui  assurait la logistique du président Félix Tshisekedi a  disparu entre Beni et Kinshasa puis retrouvé selon certaines sources à Kasese dans le Maniema ,sans aucun  survivant.

L'appareil qui transportait le véhicule blindé du chef de l'État, son chauffeur et des membres d'équipage à son abord  a perdu contact avec le centre de contrôle depuis jeudi 10 octobre à 15 heures ( heures de Kinshasa), environ une heure après son décollage de Goma pour Kinshasa.

Au lendemain de ce drame ,des  manifestations des militants de l’UDPS ont éclaté vendredi à Kinshasa pour exiger selon eux, la vérité sur cette catastrophe.

Lire aussi :Kinshasa : manifestations des militants de l’UDPS au lendemain de la disparition d’un avion militaire de la présidence

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate