img

Actualités

Internationale

''Un masque, c'est bien ; deux, c'est mieux'', selon une étude des autorités sanitaires américaines(CDC) rendue publique mercredi 10 février.

Pour le CDC, le port de deux masques superposés et bien ajustés offre une meilleure protection contre la diffusion dans l'air du coronavirus.

Le masque réduit de manière importante l'expiration de gouttelettes de la part des personnes infectées et réduit l'exposition à ces particules des personnes non contaminées, rappellent les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) dans cette étude.

En janvier, les CDC ont fait des simulations en laboratoire avec des mannequins pour tester l'exposition avec un masque en tissu superposé à un masque chirurgical, puis avec un masque chirurgical aux élastiques noués près des bords qui sont repliés vers l'intérieur.

Le masque en tissu ne bloquent que 42 % et 44,3 % respectivement des aérosols dispersés par une toux, la combinaison des deux passe à 92,5 % de protection.

La recherche suggère que lorsqu'une personne «double masques» - portant un masque chirurgical en polypropylène avec un masque en tissu sur le dessus - et les gens autour d'elle font de même, le risque de transmission du virus diminue de plus de 95%

Avec AFP

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate