img

Actualités

Santé

Société

L'ex candidat à la présidentielle de décembre 2018, Seth Kikuni perçoit autrement les appels des fond pour  les activités de riposte contre le Covid 19 en République Démocratique du Congo.

Pour cet acteur politique, la démarche du président auprès des confessions religieuses pour la gestion du Fonds national de solidarité contre le Covid-19 est un aveu qu'il ne trouve plus autour de lui des collaborateurs digne de confiance en matière d'argent. 

«Comment convaincre les gens à contribuer après deux mois d'inactivité économique ? ».

L'ex candidat président affirme non seulement  que si l'idée d'exposer une fois de plus la République Démocratique du Congo à la mendicité, il est évident de faire le déconfinement et renforcer des gestes barrières, «Laissez les gens travailler», a-t-il insisté

Rappelons que le président de la République ,Félix Tshisekedi avait confié aux  chefs de confession religieuses la gestion du Fond national de solidarité. Ces derniers ont pu rejeter l'offre, 10 jours après leur désignation évoquant une incompatibilité avec les  charges pastorales.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate