Comment arrêter d'aimer quelqu'un qui ne nous aime pas ?

Illustration


Aimer quelqu'un qui ne nous aime pas fait mal, surtout si on est en couple avec cette personne. "Cela peut arriver à tous, on peut être happé par la relation et ne pas se rendre compte, ne pas voir les signaux" déculpabilise d'emblée Pascal Anger, psychologue. "Il faut prendre du recul pour voir où on en est et pourquoi on n'est pas/plus dans une relation réciproque." Etre en couple avec une personne qui ne nous aime pas n'est pas sans conséquence. 

Pour le professionnel, "on se sent vite dévalorisé, on peut devenir l'ombre de soi-même. C'est une situation douloureuse : accepter le déclin ou l'impossibilité de la relation, surtout quand on a envie d'y croire, cela fragilise". Pour autant même si on souffre et que le cerveau comme le coeur ne peuvent pas décider sur commande d'arrêter d'aimer, certaines astuces aident à aller de l'avant.

► Décider d'être lucide : Cela implique de regarder avec objectivité la relation et d'observer ce qui n'a pas fonctionné. "On peut aussi en parler avec l'autre, cela aide à y voir plus clair et permet de se donner les moyens de voir ce qui se joue" conseille le psychologue.

► Prendre soin de soi : C'est une étape indispensable : prendre soin de son bien-être et éviter de ruminer et de culpabiliser. On n'est en aucun cas responsable du fait que l'autre n'ait pas développé de sentiments. "Il ne faut pas s'oublier et ne pas s'accrocher à tous prix à quelqu'un qui n'est pas au rendez-vous" ajoute Pascal Anger.

► Accepter la décision : Si on est en couple avec cette personne, il faut respecter que les sentiments ne soient pas/plus partagés et que la relation soit terminée (car c'est bien le cas). "On peut se faire aider pour traverser cette séparation que l'on n'a pas choisie" propose le professionnel. "Il faut retrouver le chemin de l'action afin de ne pas continuer à subir la décision."

► Prendre de la distance : Quand on aime, même si c'est à sens unique, on peut ressentir ce besoin d'avoir des nouvelles de l'autre. Une mauvaise idée : "Il ne faut pas avoir de contact avec l'autre et prendre de la distance pour comprendre aussi ce qui s'est joué" insiste le psychologue.

► Écrire : "Ça peut faire du bien d'écrire une lettre même sans l'envoyer pour dire tout ce qui n'a pas été" explique Pascal Anger. "Cette mise au point permet aussi d'analyser pourquoi la relation était dysfonctionnelle et peut aider à passer à autre chose."

Si cette situation n'est pas inédite et qu'elle s'est déjà produite par le passé, il peut être aussi intéressant de comprendre pourquoi on est dans ce schéma de répétition "et travailler sur la situation pour pouvoir y remédier. Plus vite on arrête d'aimer quelqu'un qui ne nous aime pas, mieux ce sera" conclut le psychologue.

Avec journaldesfemmes.fr

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Combats FARDC-M23 au Nord-Kivu : le général Jacques Ychaligonza serein
  • RDC/Dossier IGF-Gécamines : un consortium d'ONGs de lutte contre la corruption se prononce
  • Le syndrome du pénis captif, un accident qui arrive plus souvent qu'on ne le pense


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments