img

Actualités

Internationale

Sport

L’élimination des léopards A’ au CHAN face au Cameroun en quart de final n’a pas laissé perplexe les chroniqueurs sportifs congolais.

Pour Josué Tshinkobo, journaliste sportif de la télévision Héritage des vainqueurs, « Les léopards ont bien presté mais seulement il y a eu quelques couacs commençant par Fiston Kalala Mayele qui était absent dans le jeu, aussi Amédée Masasi qui n’a pas donné le meilleur de lui-même, et Mika Miché qui non plus n’a pas fait mieux dans le rond central. Les léopards n’ont pas donné le meilleur même», a-t-il fait savoir.

Concernant Matampi, ce chroniqueur sportif révèle que « sa prestation laisse à désirer. Non seulement il hésitait, mais il commet toujours les mêmes erreurs notamment ses sorties qui posent problème et ses façons d’encaisser se répètent. Je me rappelle le match amical face à la Tanzanie c’était la même chose et aujourd’hui il a encore produit une sale copie», poursuit-il.

Pour lui, la tactique de Florent Ibenge en est aussi autre.

« Un autre problème c’est l’entraîneur, il est revenu mais devait suivre la même cadence de ses adjoints, c’est-à-dire, utiliser les mêmes pions du premier match contre le Congo. Il a préféré faire autrement et puis les remplacements tardifs posent aussi problème. Mais quand même les léopards se sont battu jusqu’à atteindre ce niveau, on doit recarder les choses et laisser la suite à la nouvelle génération.» a-t-il conclu.

En outre, l’autre chroniqueur sportif Anthony Lutambwe estime « Qu’on aurait pu faire grand chose si on aurait mis de l’impact dans le duel parce que c’est le gardien qui a été fautif sur le premier but et c’est lui qui commet une erreur peut-être qu’il aurait du rester dans ses perches ou encore il aurait dû s’assurer d’avoir le ballon dans cette action. Pour le deuxième but, on ne vient pas au duel, on laisse le ballon plus loin et on donne la faute au gardien. La frappe a été défié et ça a permis au Cameroun de marquer. On aurait pu mieux faire si on avait eu à galvaniser au niveau mental car, le foot n’est pas seulement sur terrain. On a eu la possibilité de marquer avant et on aurait dû maintenir cette pression et aller à la pause au moins avec un nul, malheureusement on a pas fait la différence. Contrairement à d’autres qui viennent avec plus d’ambitions quand ils sont menés mais nous on a pas fait montre de ça on a quasiment rien montré en seconde période. Ça n’a pas marché de tous les côtés surtout sur le plan mental.» a-t-il indiqué.

Par contre pour Jeancy Nsingi, « Il manquait un meneur de jeu pour faire tourner » la machine.

Les Léopards à 4 participations avec 2 titres, ont été battus en 2011 et 2016 en phase de groupe par ces Lions indomptables du Cameroun et c’est une troisième défaite de suite pour les léopards dans cette compétition face aux camerounais.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate