Ces 7 animaux au pénis extraordinaire

Démesuré, doté de fonctions extraordinaires, capable de se dédoubler... certains pénis du règne animal ne manquent pas d'atout pour vous surprendre ! Embarquez dans un tour du monde des pénis les plus fous du monde animal.

Quel est le point commun entre un tatou, un crocodile et une punaise d'eau ? Tous possèdent un pénis hors du commun !

L’éléphant d’Afrique, un pénis multifonction

Le trophée du plus gros pénis revient à la baleine bleue. Mais si on établit un ratio taille de l’animal/taille du sexe, l’éléphant d’Afrique est clairement sur le podium avec un membre qui mesure 1,5m en érection pour un poids de 20kg. Un pénis qui ne lui sert pas qu’à se reproduire ! L’éléphant peut en effet l'utiliser pour assurer son équilibre, un peu comme une cinquième jambe. Le sexe de l’éléphant est également “préhensile” , c’est-à-dire qu’il peut s’en servir pour agripper des choses (des branches ou des feuilles par exemple) et même…pour se gratter. Malin !

Le tatou, un pénis proportionnellement gigantesque

Le tatou est un concurrent sérieux au concours du plus gros pénis car son sexe mesure la moitié de son corps ! Chez les mammifères, le pénis mesure environ 1/10e de la taille de l’animal. Mais le sexe du tatou à six bandes (Euphractus sexcinctus) mesure 15 cm pour une taille totale de l’animal de 33 cm de long en moyenne ! Ces tatous ont en plus la faculté de se reproduire toute l’année. Lorsque les mâles sentent une femelle en chaleur dans les environs, ils se mettent à courir. Le plus rapide et le plus agile qui parvient à grimper sur la femelle commence à s’accoupler mais les deux autres animaux n’arrêtent pas pour autant de courir.

⋙ Les dauphins femelles pratiquent aussi la stimulation sexuelle

L’échidné, un pénis à plusieurs têtes !

Ce cousin de l’ornithorynque a, en plus d’un physique étrange qui le rapproche du hérisson, un pénis à quatre têtes. L’organe est séparé en deux par une petite cloison qu’on appelle “septum”. Comme le vaisseau sanguin principal de l’organe est divisé en deux branches, l’échidné a la capacité, au moment de l’érection, de ne gonfler que la moitié de son pénis. Mais à quoi cette faculté peut-elle bien servir ? Peut-être à réduire le temps entre deux périodes d’accouplement, selon les scientifiques. Mais le mystère demeure…

Le canard, tire-bouchon et labyrinthe

La nature a tout fait pour compliquer la vie sexuelle des canards ! Alors que le mâle dispose d’un pénis en tire-bouchon, les femelles possèdent un vagin en forme de labyrinthe afin de limiter la procréation. A noter que seuls 3% des oiseaux ont un pénis, mystère de l’évolution encore non résolu !

Le crocodile marin, un pénis caché

Le crocodile marin est le représentant le plus imposant de l’espèce des crocodiles avec ses 6 m de long pour un poids de 1000 kg environ. Enfermé dans le cloaque, le pénis ne sort qu’au moment de la reproduction mais il est en érection constante, même lorsqu’il ne sert pas. Déroutant !

⋙ Madame mouche devient agressive après le sexe

L’argonaute, un pénis amovible

Lire Aussi:
  • Mali : la junte suspend les activités des partis et associations politiques
  • Un an de guerre au Soudan : une solution politique impossible ?
  • Frappes iraniennes : la France recommande à ses ressortissants de quitter l'Iran
  • Le mâle de cette espèce particulière de pieuvre qui vit dans les mers tropicales a une conception très personnelle de l’amour : il détache son sexe au moment de l’accouplement ! Le mâle a un tentacule (ou bras) plus long que les autres qu’on appelle “hectocotyle”. Il y emmagasine du sperme et, au moment opportun, le détache pour qu’il s’accroche à la cavité de la femelle. Si la femelle peut accueillir plusieurs hectocotyles au cours de sa vie, le mâle ne peut s’accoupler qu’une seule fois.

    La punaise d’eau, un pénis chanteur

    Cet insecte de deux millimètres de long a la particularité de chanter avec son pénis ! Muni d’une capsule rigide, son sexe frotte contre son ventre afin d’attirer les femelles et de signaler sa présence aux concurrents mâles. Il semblerait que les sonorités émises par le sexe auraient un rôle pour séduire les femelles.

    Ont été exclusivement mentionnés les animaux mâles puisqu’il est question des pénis. Les études scientifiques se sont par ailleurs longtemps concentrées uniquement aux organes génitaux masculins. Les femmes de certaines espèces ont pourtant des sexes fascinants, à l’image de la femelle dauphin dont le vagin à clapet a pour fonction de bloquer le sperme indésirable !

    Avec geo.fr

    Powered by Froala Editor


    Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments