img

Actualités

Internationale

Sport

Le Burkina Faso a validé son billet pour le quart de final en battant le Gabon ce dimanche en huitième de finale au terme d’une longue séance de tir au but.

C’était également pour la troisième fois que les deux nations se croisent dans une phase finale de la CAN et une première en match amical à élimination directe.

Largement dominateur dans le jeu, les étalons du Burkina Faso foncent très vite et obtiennent le penalty (18e) qui malheureusement est raté par son capitaine Bertrand Traoré.

10 minutes plus tard, l’attaquant d’Aston Villa profite d’une passe en profondeur de Dango pour ouvrir finalement le score à la 28e minute, sur un sprint en contre-attaque avant de fixer le portier gabonais Amonome au dernier moment.

Après la pause, Obissa écope d’un carton rouge (67e) et les Panthères du Gabon qui devaient refaire leur retard, perdent complètement le contrôle du match et laissent les espaces exploité par les Burkinabés qui à leur tour, manquent la lucidité dans les derniers gestes avec le gardien Amonome qui s’est montré décisif à plusieurs fois.

Décimé après cette expulsion, les Gabonais égalisent au bout des bouts sur une tête de son capitaine Bruno Ecuele-Manga qui égalise en toute fin de rencontre, un exploit complètement inattendu au vu de la physionomie du match.

Malgré ce retournement de situation, les Panthères subissent en prolongation et s’en remettent sur leur portier Amonome qui s’est montré de nouveau décisif devant Abdoul Tapsoba et Ouedraogo.

C’est au terme d’une longue séance de tir au but que les étalons valident leur ticket pour le prochain tour en l’emportant 7 contre 6.

Le Burkina Faso croisera le vainqueur de l’autre huitième opposant le Nigeria contre la Tunisie.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate