img

Actualités

Sécurité

Le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo a condamné deux miliciens maï-maï ce jeudi 23 juillet 2020. Mumbere Azora et Mbusa Syauwa ont chacun écopé 3 ans de prison ferme.

D'après le président du tribunal militaire siégeant en matière répressive du premier degré les condamnés sont reconnus coupables de participation à un mouvement insurrectionnel. Le capitaine magistrat Djef Lukulabo qui a lu la sentence du tribunal indique que les deux miliciens maï maï payeront 200 000 Fc chacun comme frais d'instance dans un delai de 8 jours.

Notons que les miliciens maï-maï agissent en électron libre dans plusieurs villages du territoire de Lubero et de Beni. Ils sont auteurs de plusieurs exactions contre la population civile. Les habitants de leurs zones d'action sont parfois invités à payer des taxes sans quittance ou encore effectuer des travaux publics forcés.

Toutefois, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) restent engagées sur terrain afin de les mettre hors d'état de nuire. Le porte-parole des opérations Sokola 1, Anthony Mualushayi a rassuré , il y a peu, que les miliciens qui ne voudront pas déposer volontairement les armes subiront la puissance de feu des FARDC.

Par la même occasion, il avait signifié que certains miliciens maï -maï, dans le territoire de Lubero par exemple, reçoivent l'appui des leaders de la place.

Dieubon Mughenze, à Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate