img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Internationale

Actualités

Le capitaine Ibrahim Traoré au milieu des compagnons à la télévision nationale. Ph de tiers

Situation confuse au Burkina Faso depuis ce matin. À l'heure de la rédaction de cet article, des militaires qui ont tiré des coups de feu toute la nuit jusqu'à encercler le palais présidentiel, viennent d'annoncer la destitution du lieutenant-colonel Damiba à la télévision nationale. 

Le nouvel homme fort annoncé est un capitaine, Ibrahim Traoré. C'est désormais lui qui prend la présidence du pays.

Les militaires putschistes ont également proclamé la dissolution du gouvernement et de la Constitution, ainsi que la fermeture des frontières du pays jusqu'à nouvel ordre.

Le lieutenant-colonel Damiba ne dirige plus la transition burkinabè. Il est désormais remplacé par le capitaine Ibrahim Traoré qui prend la tête du MPSR, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, qui avait été instauré lors du précédent coup en janvier dernier et qui ne change donc pas de nom.

Par ailleurs, le nouveau régime a annoncé la fermeture de routes les frontières terrestres et aériennes. Et à partir de minuit heure locale, la Constitution a également été suspendue et le gouvernement est dissous. Enfin, un couvre-feu a été instauré, entre 21 heures et 5 heures du matin.

Toute activité politique et de la société civile est suspendue et « les forces vives de la nation » seront bientôt convoquées pour rédiger une nouvelle charte de transition afin de désigner un nouveau président, « civil ou militaire », précisent les soldats putschistes.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate