img

Actualités

Politique

Sécurité

La ville de Beni s'est réveillée sous l'ambiance d'une marche "pacifique" organisée par le mouvement Lutte pour le Changement (LUCHA). Quelques heures seulement, la marche a tourné au vinaigre. La police voulant disperser la manifestation, a tiré sur un militant qui succombé de ses blessures.

Aussitôt arrivé à la Mairie, les militants se sont contentés à chanter devant une porte gardée par quelques éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Du coup, la foule des habitants se concentre à l'esplanade de la Mairie. Des groupuscules sont formés pour discuter de l'actualité.

Personne ne sait, pour l'instant, ce que sera la suite de cette masse humaine devant le bureau de l'autorité urbaine.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate