img

Actualités

Sécurité

Des services de sécurité viennent de libérer, ce mardi 25 janvier 2022, une vingtaine de personnes. Elles étaient arrêtées lundi dernier lors des manifestations en ville de Beni au Nord-Kivu, réclamant la fin de l'état de siège.

C'est le maire de Beni Narcisse Muteba qui affirme que cette libération arrive pour raison de paix. En plus, après des échanges tripartites entre certains élus, le conseil urbain de la jeunesse et lui-même.

"J'ai vu, pour la paix que c'était important que je puisse libérer ces enfants innocents. Il s'agit d'une vingtaine de manifestants", indique l'autorité urbaine.

Le maire Narcisse Muteba confie en outre que parmi les personnes arrêtées lundi dernier, se trouvent celles qui seront cependant transféré à l'auditorat militaire. Ce, afin que la justice se saisisse de leur dossier.

De leur côté, les libérés ont promis d'être des ambassadeurs qui sensibiliseront d'autres à ne pas se plonger dans des manifestations non autorisées par l'autorité.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate