img

Actualités

Sécurité

Un élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui a activement été recherché par les services de sécurité, a été tué par ses compagnons d'armes.

Le fait s'est passé sur la route Maimoya-Samboko en territoire de Beni au Nord-Kivu , en pleine journée du lundi 1 février 2021, affirment des sources sur place à election-net.com.

L'élément FARDC abbatu est accusé de perpétrer plusieurs meurtres des civils voir d'un de ses compagnons d'armes. Devenu un danger pour la communauté, la société civile ne cessait d'exiger son arrestation car il venait d'échapper au contrôle de sa hiérarchie et aller hors le règlement militaire.

Sa mort intervient alors que plusieurs victimes ont déjà été enterrées, et une autre blessée demeure sous la surveillance des personnels soignants.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate