img

Actualités

Sécurité

Trois jeunes arrêtés il y a peu, ont été présentés à la presse ce lundi 29 juin 2020 par la police nationale congolaise commissariat territorial de Beni à Oïcha. Ces derniers sont accusés d'insécuriser la population se fesant passer pour des presumés rebelles ADF.

Certains d'entre eux ont reconnu leur culpabilité. Le présumé bandit Katembo Faustin, par exemple, a avoué avoir participé au meurtre d'un jeune homme le 24 juin dernier.

"Ce jour là, c'est mon ami Gerlance qui avait tué le motocycliste. Il m'avait intéressé dans cette histoire brandissant la crise monétaire. Après la mort du motocycliste,nous avons vendu sa moto à 150$", explique-t-il.

Parlant au nom de l'administrateur du territoire de Beni, Rosette Kavula a salué le travail abbatu par les services de sécurité ayant permis l'arrestation de ces présumés bandits. Cepandant, elle invite les parents à veiller sur l'éducation des enfants afin qu'ils ne tombent pas dans la délinquance.

"Nous demandons aux parents de nous aider à rééduquer les enfants. Nous devons apprendre aux enfants la manière de vivre",a-t-elle déclaré.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate