img

Actualités

Sécurité

Un combattant maï-maï a décidément quitté le maquis. Il a aussitôt rejoint la commune rurale de Lume en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Âgé de 19 ans ce combattant affirme avoir passé des moments pénibles en brousse. C'est ce qui a poussé sa reddition, car dit-il, il est fatigué de mener une vie déloyale.

"Je viens me rendre aux autorités. J'étais dans les rangs des miliciens fidèles à Dido qui est le seigneur de guerre. Mes amis ont mené deux attaques à l'aide des flèches et autres armes blanches. Dido est le seul à detenir deux armes à feu. Je me rends pour recommencer la vie civile", indique Dieume Ndungo.

Arnold Issé Miambo, bourgmestre de la commune de Lume a profité de l'occasion pour inviter les autres miliciens à suivre la voie de la raison.

"Nous avons une seule armée. Il est temps que les autres se rendent pour coaliser les efforts contre notre ennemi commun", a-t-il déclaré.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate