img

Actualités

Politique

Le Maire ad intérim de la ville de Beni interdit la marche de la plateforme Lamuka annoncée pour le lundi 13 juillet 2020 prochain. Dans une sortie médiatique ce dimanche 12 juillet 2020, Bakwanamaha Modeste explique que sa juridiction fait face à plusieurs difficultés d'ordre sanitaire et securitaire. Ainsi, une marche, pacifique soit elle, est inopportune.

"Comme à Beni nous avons des problèmes particuliers, il n'y aura pas marche. Nous faisons face à la pandémie du Coronavirus, nous faisons face à l'insécurité urbaine et périmetrique c'est-à-dire du côté des ADF. Nous n'allons pas permettre qu'au lieu que la police cherche des bandits qu'elle commence à s'occuper des manifestants ", previent-il.

Par ailleurs, Bakwanamaha Modeste invite les responsables de la famille politique Lamuka de se constituer à un petit nombre de dix personnes ce lundi. Ce, pour remettre le mémorandum aux autorités qu'ils ont ciblé. En plus, précise-t-il, le problème de Beni n'est pas le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

"Le problème de Beni c'est la maladie, c'est l'insécurité. Ceux qui veulent aller à Kinshasa qu'ils y partent faire la geurre à Kinshasa contre les autorités ou les chefs des institutions", renchérit-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate