img

Actualités

Les présumés rebelles de l'Allied Democratic Forces (ADF) ont érigé 3 nouveaux bastions dans la région de Beni. L'alerte a été faite ce lundi 15 juin 2020 par le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et le droit de l’homme (CEPADHO).

Dans son bulletin d'information, cette structure de défense des droits de l'homme rapporte que dans l'un de nouveaux bastions , les combattants ADF se livrent à des activités champêtres.

" Le nouveau Camp ADF sur la Colline Mukedi (à environs 3km de Mukondi), où ces Jihadhistes se livrent maintenant à la récolte des vivres des paysans; Le nouveau Camp ADF dans la vallée de la rivière Batonga, chutant sur la rivière Bango, avec ouverture sur le Carré minier de Yedi; Le nouveau Camp ADF dans la vallée de la rivière Tshangi débouchant également sur la rivière Bango (par où furent sortis la trentaine d'otages en avril)",peut on lire dans ce document consulté par election-net.com.

Par ailleurs, le CEPADHO s'interroge sur les agissements devenus récurrents des présumés ADF. Il estime que les services de sécurité agiraient en "défensive"même dans les circonstances où ils devraient avoir le dessus sur "l'ennemi".

Tout en dressant un bilan de 668 civils tués en représailles des opérations lancées depuis octobre 2019, le CEPADHO suggère aux services de sécurité de monter des nouvelles stratégies pour mettre définitivement fin à l'activisme des présumés ADF.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate