img

Actualités

Politique

Sécurité

Les présumés rebelles ADF ont de nouveau tué deux civils à Ntoma en secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni, le dimanche dernier dans l'après-midi. Les informations recueillies sur place par election-net.com renseignent que les assaillants ont également brûlé une moto à bord de laquelle roulaient les deux victimes décédées.

Cette information est confirmée à election-net.com ce lundi 20 juillet 2020 par le président de la société civile de Kisima, Roger Masimengo. Il indique que pour le moment, le bilan donné ci-haut reste provisoire en attendant la descente dans la zone qui pourra intervenir ce lundi.

"Les assaillants sont arrivés à Ntoma hier, ils ont tué deux personnes et brûlé une moto. Jusqu'à présent, les circonstances réelles de ce drame ne sont pas encore élucidées. Nous attendons ce que nous réserve la journée", indique-t-il.

En rappel, le secteur Ruwenzori fait face à l'activisme des présumés rebelles ADF depuis plusieurs mois. Plusieurs villages de cette entité territoriale décentralisée demeurent sans habitants. Cette énième cas de meurtre s'ajoute à plus de 60 autres cas enreigisté depuis juin à ce jour, selon la convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Beni).

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate