img

Actualités

Société

Il s'observe un afflux de déplacés à Kalunguta, chef-lieu du groupement Buliki en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ayant abandonné leurs ménages respectifs, ces déplacés traversent des moments pénibles, caractérisés par le manque de nourriture ou autres besoins vitaux de première nécessité.

Selon le chef du groupement Buliki, Mwami Muhindo Kalunga Meso, ces citoyens congolais ont fui les atrocités des rebelles ADF notamment dans les agglomérations : Mutwanga, Bulongo, Halungupa et ailleurs.

" Les déplacés ne savent plus à quel saint se vouer. C'est ainsi que nous appelons les partenaires humanitaires à venir au chevet de ces derniers. Les déplacés vivent dans des familles d'accueil, ce qui rend la vie difficile aux responsables des ménages où ils sont hébergés", explique cette autorité.

Enfin, Mwami Muhindo Kalunga Meso estime que les autorités congolaises doivent batailler pour que ces déplacés de guerre retournent dans leurs milieux. Ce, en y ramenant la paix.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate