img

Actualités

Le Parlement d'enfants de Beni s'inscrit à faux contre l'utilisation des enfants pour des faits commerciaux pendant cette période des vacances occasionnelles dues à la pandémie du Coronavirus. Cette structure soutient qu'il ne revient pas à ces derniers de nourrir leurs familles respectives. Ainsi, les parents doivent prendre leur responsabilité pour éviter cette exploitation.

"Que chaque parent assume sa responsabilité. Peu importe les risques et les urgences que cela peut entrainer, n'associons pas les enfants dans nos rues […]. On n'est sous confinement, acceptons que les enfants soient protégés durant ce temps où ils doivent rester à la maison ", explique Joël Kavuya, coordonnateur du Parlement d'enfants à Beni.

Notons que certains enfants vagabondent dans les rues et ruelles de Beni depuis la fermeture des activités scolaires, le 19 mars 2020. Si certains font le commerce informel, d'autre par contre, passent les temps sous des jeux parfois incontrôlés par les parents.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate