img

Actualités

Société

Le président de l'association africaine de défense des droits de l'homme ASADHO salue l'acquittement de 8 jeunes militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement Beni poursuivis pour "violation à sentinelle, sabotage et destruction méchante pour avoir fait tomber le drapeau de la République et cassé quelques chaises" dans les installations du commandement urbain de la police du Groupe mobile d’intervention au cours d’une manifestation le 19 décembre dernier.

"L'acquittement des jeunes de Lucha à Beni est une bonne nouvelle. Je rappelle aux autorités que ce n'est pas bien d'arrêter les enfants des autres quand vous savez qu'ils n'ont rien", écrit sur son compte twitter Me Katende.

Selon lui, cette détention injuste perturbe la vie des jeunes et leurs projets.

"C'est injuste" lâche ce défenseur des droits de l'homme, Jean-Claude Katende.

Pour rappel, le tribunal militaire de garnison de (Beni) acquitté 8 militants de la Lucha pour insuffisance des charges et absence de l'élément matériel pour la prévention de violences à sentinelle et pour la prévention de sabotage.

Jean-Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate