Beni : "La malversation financière" au coeur d'une grève des agents de l'université officielle de Semuliki


Dans une déclaration rendue publique mardi dernier, les personnels de l'université officielle de Semuliki(UOS) ont décidément opté pour un mouvement de grève sèche.

Selon l'esprit de ce document consulté par election-net.com, les personnels de cette institution soupçonnent une "malversation financière à grande échelle "qui entraîne le "non-paiement des honoraires des enseignants permanents et visiteurs". C'est ainsi que ces derniers, encouragent un audit externe afin d'éclairer certaines zones d'ombre.

" Que la communauté sache que les activités académiques et administratives au sein de notre alma mater ne pourront reprendre qu'après la prise en compte des revendications du personnel", renchérit ce document.

Enfin, les agents de l'UOS, indiquent qu'ils restent attachés "aux valeurs morales et éthiques prônées par le président de la République qui lutte contre le détournement et la corruption au sein des entreprises tant publiques et que privées en vue de l'avènement d'un état des droits".

Dieubon Mughenze depuis Beni


Post Tags


leave a reply

Comments