img

Actualités

Société

Plusieurs militants du mouvement lutte pour le changement (LUCHA/Beni) se sont rendus au cimetière de Kimbangu en ville de Beni au Nord-Kivu où repose à jamais Mumbere Ushindi Dorack. C'était le samedi 5 mars 2022, à l'occasion du 40e jour après l'assassinat de ce militant.

Sur place, ce mouvement citoyen regrette de voir des enquêtes non encore déclenchées par les services spécialisés. Ce, pour retrouver le présumé meurtrier de Dorack Ushindi tué par balle lors d'une manifestation contre l'insécurité observée pendant l'état de siège.

"Curieusement aucune enquête n’a été ouverte jusqu’à ce jour, c’est à se demander si la vie humaine est-elle encore sacrée comme le stipule la constitution de notre pays dans son article 16.
Aujourd’hui, il ne fait plus l’ombre d’un doute que l’état de siège est un prétexte pour taire toutes les voix discordantes et piétiner ainsi la liberté d’expression et de manifestations", note la LUCHA, qui enchaîne :

"Nous continuons à demander que justice soit faite pour Ushindi et pour les autres compatriotes tués dans des circonstances similaires et affirmons notre détermination à poursuivre les manifestations pacifiques jusqu’au retour effectif de la paix dans la partie Est de notre pays".

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate