img

Actualités

Sécurité

Société

Les militants du mouvement lutte pour le changement (LUCHA) sont descendus dans la rue, ce jeudi 4 février 2021, en ville de Beni au Nord-Kivu.

Bras fermés pour les uns, ces derniers inscrivent cette action dans le cadre d'exiger le départ des plusieurs autorités dont le maire Bakwanamaha Modeste, le commissaire de la police François Kabeya, le magistrat Kumbu Ngoma…

Partis du rond-point maman Stella passant par le boulevard Nyamwisi jusqu'à la mairie, ces militants brandissaient des calicots sur lesquels on pouvait lire :

" Kumbu, tu es venu nous faire souffrir…Non à l'instrumentation de la justice… Beni sans Kabeya, Kumbu, Hibert et Bwanakawa…justice équitable pour Beni".

Pour rappel, la LUCHA accuse les autorités précitées des plusieurs griefs. On reproche au magistrat Kumbu Ngoma, par exemple, de s'illustrer " au grand jour par un comportement d'arrestation de quiconque…juste pour des raisons lucratives", le maire ad intérim Bakwanamaha Modeste, est accusé d'être à l'origine " de la précarité d'une justice indépendante".

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate