img

Actualités

Politique

Sécurité

Société

Arrêté en territoire Beni au Nord-Kivu depuis le vendredi 28 janvier 2022 par la population puis remis aux forces armées de la république démocratique du Congo, Salim Mohamed, chargé de propagande et informaticien du groupe rebelle ADF est enfin réclamé par sa famille biologique.

Selon nos confrères de Wab-infos.com, des démarches sont ouvertes sur demande de sa famille pour que le gouvernement kényan puisse demander à la République Démocratique du Congo d'extrader Salim Mohamed pour qu'il soit jugé dans son pays d'origine.

La même source révèle qu'il y a quelques années, le précité se serait rendu en Syrie et en Turquie où il aurait rejoint le groupe terroriste État Islamique.

En 2019, Salim Mohamed était arrêté au Kenya, après son retour au pays, soulignent nos confrères de wab-infos, tout en précisant qu'aucune source n'a donné des précisions sur sa libération et même la suite de son recrutement au sein des ADF dans la région de Beni au Nord-Kivu où il apparaissait à visage découvert dans des vidéos égorgeant à la machette des militaires FARDC et des civils.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate