img

Actualités

Sécurité

La population de Kasithu en territoire de Beni a maîtrisé 6 présumés ex-maï-maï la matinée de ce lundi 27 juillet 2020. A en croire, Mumbere Wangeve Roger, président de la société civile locale ces présumés bandits ont été remis aux autorités compétentes pour instruction de leur dossier.

"Il y a eu arrestation de 6 personnes présumées ex-maï-maï qui sont des voleurs des chèvres dans l'entité. Certains sont de Vuhira et d'autres de Kasithu. Ces bandits, Paluku Balikwisha, Mumbere Dieu-Merci, Mbusa Aboubacar, Kasereka Wavirire Patrick, Mumbere Sila Erick et enfin Matsotso Kiti, ont été arrêtés par le parlement débout de Kasithu. Aussitôt, ils ont été acheminés au camp militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basé à Matembo. Ils ont avoué avoir une armée à feu",explique-t-il.

L'occasion faisant le larron, Mumbere Wangeve Roger souhaite voir d'autres détenteurs illégaux d'armes être arrêtés. En plus, plaide-t-il, les services de sécurité doivent multiplier des efforts afin de démanteler les réseaux des hors la loi dans cette partie.

"Aux services de sécurité de chercher leurs collaborateurs qui sont dans la chefferie de Bashu. La lutte est longue",a-t-il indiqué.

En rappel, les groupes maï-maï insecurisent plusieurs villages du territoire de Beni et Lubero. Toutefois il y a peu, plus de 30 miliciens se sont rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Lubero.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate