img

Actualités

Sécurité

L'Union des Patriotes pour la Libération du Congo (UPLC), un groupe des miliciens Maï-maï rendus aux FARDC, a mis la main sur 3 présumés ADF dans le groupement Buliki en territoire de Beni. La nouvelle a été annoncée à la presse par Boozi Sindiwako, le chef du secteur Ruwenzori.

"D'une manière générale, la sécurité est relativement calme sur toute l'étendue du secteur Ruwenzori. Toutefois, en groupement Buliki, nous avons l'information selon laquelle il y aurait 3 personnes arrêtées et qui ont affirmé appartenir au mouvement des rebelles ADF. Certes, nous n'avons pas encore reçu le rapport administratif du Chef du groupement", a-t-il indiqué.

Notons que les rebelles ADF multiplient des incursions dans le secteur de Ruwenzori depuis quelques temps. A Halungupa par exemple, au moins 4 attaques ont été enregistrées faisant plus de 20 mort en un mois.

Pour rappel, le groupe Maï-maï UPLC s'est déjà rendu aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo depuis octobre 2019. Certains combattants ont déjà été envoyés à la formation quittant leur site de cantonnement de Kalunguta en territoire de Beni.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate