img

Top News

Sécurité

Actualités

Photo d'illustration ©photo de tiers


Les rebelles ADF sont soupçonnés d'avoir mené de nouvelles attaques sanglantes contre plusieurs agglomérations du territoire de Beni au Nord-Kivu du dimanche au mardi 23 novembre 2022.

Trois agglomérations ont principalement été la cible des assaillants, indique Kinos Katuo président de la société civile de Mamove, une entité voisine des lieux attaqués. 

" La situation est très préoccupante. En effet, 16 personnes ont été tuées du dimanche au mardi. Il s'agit  de 5 personnes abattues  à Akwekwe, 2 autres à Moliso-Makakwa, et 9 personnes à Kalalangwe", indique-t-il.

Il ajoute que les civils tués habitaient les agglomérations de Mamove et Oïcha et sejournaient dans les contrées où ils ont été tués pour les activités champêtres. Kinos Katuo exhorte aux forces de sécurité de prendre de mesures nécessaires afin d'éradiquer le phénomène ADF dans cette partie.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate