img

Actualités

Sécurité

Société

La Dynamique Culturelle pour le Développement du Bassin de l'Uele, DCDBU en sigle par le truchement de sa coordonnatrice Espérance Kwanza Navonga monte au créneau pour exiger le départ immédiat et sans condition de tous les éleveurs Mbororo dans les territoires occupés de la province entre autres: Ango, Bondo, Buta et Poko.

Elle l'a fait savoir dans une déclaration rendue publique le 22juillet 2020 dont une copie est parvenue à la rédaction d'élection-net.com ce 25 juillet 2020.

Pour elle, le constat fait est que la présence irrégulière et nuisible de ces éleveurs n'a fait que favorisé l'insécurité avec comme conséquence, la complicité avec les présumés LRA, les différentes tueries des paissibles populations paysannes, la destruction de la faune et flore occasionnant énormément l'insécurité alimentaire. Mais aussi, poursuit-elle, le port illégal d'armes de guerres, sans oublier l'occupation illégale d'une partie du territoire national prônant la tentative d'imposer la cohabitation avec la population locale.

Au regard de cet état de chose, cette structure citoyenne exige le départ immédiat de ces éleveurs dans cette partie de la République tout en demandant à la population de boycotter toutes les activités de ces éleveurs notamment : de ne plus entretenir des relations économiques avec eux; de ne plus consommer la viande appartenant à leurs cheptels.

Cette ASBL demande ,en outre à la population de s'adhérer massivement en signant de texte de pétition pour réclamer leur départ sur toute l'étendue de la province.La responsable de cette structure a également demandé aux radios locales de ne plus accepter da diffusion de leur communiqué trait à leur commerce.

Tout en demandant aux élus de porter leurs revendications et de le faire accepter par les autorités compétentes, cette structure demande à la justice de promouvoir l'enquête judiciaire en vue de privilégier la cause des compatriotes congolais. Cette structure chute en envisageant des actions citoyennes des grandes envergures jusqu'à leur départ définitif.

Dieu-merci BETIMA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate