img

Société

Un Conseil extraordinaire des ministres provinciaux est convoqué ce jeudi 31 octobre, par le vice-gouverneur Néron Mbungu, à l'absence de son titulaire Gentiny Ngobila, pour statuer sur le cas Dolly Makambo, ministre provincial de l'Intérieur/ville de Kinshasa dont un élément de la garde rapprochée a froidement abattu, mercredi 30 octobre, un médecin, à l'hôpital Vijana, situé dans la commune de Lingwala, en face de la Rtnc.

L'exécutif provincial devra donc prendre des décisions pour sauver son image, surtout que des voix s'élèvent pour exiger la démission de ce ministre, voire du gouverneur de la ville et du ministre de l'Intérieur du gouvernement central.
Des manifestations de protestation sont envisagées ce même jeudi 31 octobre par des mouvements citoyens, médecins et autres Ong de droit de l'homme pour condamner cette mort de plus à Kinshasa, après l'assassinat de deux conducteurs de taxi-moto toujours par des policiers.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate