img

Internationale

Prenant part à une cérémonie officielle mercredi 24 février dans un hôtel de Conakry, le président guinéen s’est particulièrement défoulé notamment sur la presse française qu’il accuse de caricaturer son régime.

«La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains mais on continue à la considérer comme avant. Des pays qu’on dit démocratiques en Afrique, ils mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis d’opposants en prison" explique Alpha Condé. 

Pour le président guinéen, les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques malgré la campagne. "Les journalistes français ne respectent pas les Chefs d’Etat africains. Moi je n’accepte pas qu’on ne me respecte pas. On doit se comporter avec moi comme avec le président français. Ce que tu ne peux pas faire au président français, tu ne le feras pas avec moi. C’est pourquoi RFI et France 24 racontent ce qu’ils veulent », a déclaré Alpha Condé.

A l'en croire dans ses explications, l'année 2021 c’est l’année de la transformation complète de la Guinée, qu’ils le veuillent ou pas. "Vous savez, les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur, alors, c’est comme la tortue, il faut mettre le feu derrière. C’est ce qui va se passer. Et désormais, le bien de l’État sera respecté. Nous avons fait la géophysique. Nous connaissons des villas et des bâtiments. On n’a pas voulu faire la chasse aux sorcières, mais désormais aucun franc n’ira quelque part si ce n’est dans les caisses de l’État. Et je suis convaincu qu’en une année nous allons doubler nos ressources internes » a-t-il soutenu avec des promesses.

Mapote Gaye

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate