Affaire Édouard Mwangachuchu : ces raisons justifiant le renvoi du procès

Photos d'illustration


Le procès mettant en cause le député national Édouard Mwangachuchu Hizi devrait reprendre ce mardi 21 mars 2023 devant la Haute cour militaire. L’audience devrait être consacrée à l’instruction du dossier au cours de laquelle l’auditeur général commis par la Haute cour devait présenter les objets ayant un rapport avec les infractions reprochées au prévenu, saisis à Kinshasa et au Nord-Kivu. 

En l'absence de ses avocats conseils à l'audience de ce mardi 21 mars qui s'est tenue à la prison centrale de Makala à Kinshasa, l'audience de plaidoirie contradictoire est renvoyée à la huitaine, soit le 28 mars prochain.

En rappel, le député Édouard Mwangachuchu Hizi élu de Masisi au Nord-Kivu est soupçonné de soutenir les rebelles du M23. Il lui est reproché les infractions de participation à un mouvement insurrectionnel, incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline, détention illégale de munitions et armes de guerre.

Depuis son arrestation, Edouard Mwangachuchu est détenu à la prison centrale de Makala, où il comparaît devant la Haute cour militaire.

Dans son mémoire unique, le prévenu a soulevé plusieurs moyens de formes, notamment l’incompétence de la Haute cour militaire. Cette même partie a également introduit une demande en liberté provisoire, mais en vain.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Nord-Kivu : une nouvelle bombe larguée par les M23 près de Goma
  • RDC : un député national dénonce la complicité de certains généraux des FARDC avec les M23
  • RDC : ''Je viens de l'Est où l'on tue chaque jour, les ADF endeuillent la population'', Carly Nzanzu à Judith Suminwa


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments