img

Actualités

Politique

La présidente désignée par une faction du regroupement AFDC-A a décidée à en découdre avec son ancien patron Bahati Lukwebo.

Devant la presse , Néné Nkulu a d'abord salué la victoire du ticket FCC à l'élection du bureau définitif du sénat. Une victoire qu'elle a imputé à l'implication personnelle de l'autorité morale de la plateforme à laquelle elle jure allégeance.

Ce préambule finit, la présidente du groupe parlementaire AFDC-A s'est livrée à une salve sans précédent contre le sénateur Bahati Lukwebo.

Pour l'elue de Malemba Nkulu, la majorité actuelle dans les institutions excepté la présidence découle de l'accord entre le FCC et CACH." L'actuelle majorité parlementaire tant à l'Assemblée nationale qu'au sénat découle de l'accord politique entre le FCC et le CACH. Ceci enlève toute illusion de négociation d'une autre majorité parlementaire." a-t-elle avancé en se basant sur le communiqué des présidents de l'AFDC et allié restés dans l'autre camps.

Revenant sur la plainte du candidat malheureux à la présidence du Sénat, l'honorable Néné Nkulu la qualifie de canular" la plainte qui a été déposée est une fantaisie dans la mesure où elle constitue une fuite en avant de Monsieur Bahati qui sait très bien qu'il a été exclu du regroupement.

Dans quels articles du code pénal, on trouve les infractions de debauchage? a interrogé Néné Nkulu .

Par cette communication qui avait un double objectif, affirmer son autorité devant la presse et montrer à son ancien maître que le Rubicon est franchi.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate