img

Actualités

Économie

Politique

Société

Au cours d'un briefing presse tenu ce jeudi 03 février en direct de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), le gouvernement congolais, à travers notamment le Ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya Katembwe, celle de la Justice Rose Mutumbo et le Directeur de cabinet adjoint du président de la République André Wameso, a répondu aux organisations de la société civile exigeant la publication du contenu de l'Accord signé le 24 février dernier entre l'État congolais et l'homme d'affaires Israélien Dan Gertler.

Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe a, à cette occasion fait savoir que les détails dudit protocole d'accord ne seront pas pour l'instant tous dévoilés en raison de clauses de confidentialité.

À la question de savoir pourquoi le gouvernement a-t-il opté pour un protocole d'accord, le Directeur de cabinet adjoint du chef de l'État André Wameso a expliqué que jusque-là ni les procédures judiciaires ni les sanctions américaines n'avaient permis à la République Démocratique du Congo de récupérer ses actifs.

Pour sa part, la ministre de la Justice Rose Mutumbo a indiqué que des procès en arbitrage n'auraient pas non plus profiter au gouvernement, car selon elle, les frais d'avocats se seraient élevés à plusieurs millions de dollars. À elle de renchérir : "la négociation était la seule stratégie restante".

Cependant, les explications du gouvernement sont loin de convaincre la société civile. Pour Maître Jean-Claude Katende, président de l'Association Africaine de Défense des droits de l'homme (ASADHO), le gouvernement congolais viole ses propres lois sur la transparence.

"#RDC: En acceptant de signer avec Dan un protocole avec des clauses de confidentialité, le gouvernement congolais viole ses propres lois sur la transparence. L'ITIE-RDC est en devoir de rappeler au gouvernement ses propres engagements. Le protocole doit etre publié en détail", a-t-il réagi dans un tweet.

Pour rappel, le gouvernement a annoncé le 24 avril dernier la signature d'un Accord avec le groupe Ventura de l'homme d'affaires Israélien Dan Gertler. À travers cet accord, la République Démocratique du Congo récupère les blocs pétroliers et actifs miniers détenus par Dan Gertler, dont la valeur est estimée à plus de deux milliards de dollars américains.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate