img

Actualités

Politique

Société

Une frange de militants de l'Union pour la démocratie et le progrès social, fédération de Kananga, a tenté manifester ce jeudi 28 Mai 2020 au chef-lieu du Kasaï Central contre la destitution de Jean-Marc Kabund, président intérimaire de leur formation politique au poste du premier vice-président de l'Assemblée Nationale.

La procession partie du rond-point Notre Dame dans la commune de Katoka, a été vite étouffée à quelques mètres du point de départ à coup des gazs lacrymogènes par les éléments de la police nationale Congolaise/ ville Kananga.

Déjà à la première heure, des pneus ont été brûlés au rond-point Saint-Clément en plein centre-ville de Kananga par des jeunes avec les insignes du parti présidentiel.

L'appel à cette manifestation a été lancé par Gabriel Ilunga Kayembe, président autoproclamé d'une faction de l'Union pour la démocratie et le progrès social , Udps/Kananga qui dénonce les " manœuvres " du front commun pour le Congo Fcc à travers Jeannine Mabunda , la présidente de l'Assemblée nationale.

Pour Gabriel Ilunga, la destitution de Jean-Marc Kabund au bureau de l'Assemblée nationale est une "attaque voilée" du FCC face au président actuel.

Rédaction.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate