img

Actualités

Politique

Santé

Le Gouvernement provincial du Haut-Uele vient de renouveler l'interdiction d'organiser des rassemblements de plus de 20 sur toute l'étendue de la province "conformément à l'ordonnance présidentielle n°20/014 du 24 mars 2020 portant proclamation d'État d'urgence sanitaire interdisant entre autre, tout regroupement de plus de vingt personnes et le respect de la distanciation sociale, tel que modifiée et complétée à ces jours."

Le ministre provincial de l'intérieur, sécurité et ordre public, décentralisation et affaires coutumières, Crispin ALIBU UWETE qui signe ce communiqué s'appuie également sur l'arrêté ministériel n°25/CAB/VPM.MININTERSECAB/GKM/06/2020 du 25 mars 2020 portant modalités pratiques d'exécution des mesures de limitation de la propagation de la pandémie COVID19."

Classée parmi les 14 provinces du pays touchées par la pandémie , le Haut-Uele voudrait minimiser la propagation du virus Corona à travers ces attroupements.

"Considérant que la province du Haut-Uele se trouve parmi les provinces touchées par cette pandémie du COVID19, "le ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières "interdit toute MARCHE sur toute l'étendue de la province du Haut-Uele pour des raisons SANITAIRES jusqu'à nouvel ordre", précise Crispin ALIBU

À Crispin Alibu Uwete de prévenir que "toute personne prétextant faire une quelconque revendication est appelée à utiliser d'autres voies pour réclamer ses droits, tout en évitant la RUE" et que tout contrevenant au présent communiqué s'expose à la rigueur de la loi."

Il faut rappeler que depuis sa déclaration par le Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa le 21 juin dernier, le Haut-Uele compte à ce jour, 16 cas d'infections sans décès, tous localisés dans le territoire de Watsa.

election-net.com/Cellule de Communication du Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate