img

Actualités

Économie

Politique

Société

Les travaux de la 2e Table ronde tripartite gouvernement, communautés locales et opérateurs pétroliers, perçue comme celle de tous les espoirs, se sont achevés dans la paix retrouvée.

La clôture de ces assises a été sanctionnée par la signature d'un protocole d'accord de trois parties y ayant pris part sous la conduite du ministre desHydrocarbures, Didier Budimbu.

Contre vents et marrées, un terrain d'entente a été trouvé en vue de favoriser la quiétude, gage d'un développement harmonieux.

Six jours durant, les participants aux travaux ont travaillé d'arrache-pied pour aboutir à une solution satisfaisante.

Un motif de joie et satisfaction observé auprès des muandais qui ont pris part à ces assises,ils ont salué le courage et la volonté politique du ministre des hydrocarbures qui tient à redorer l'image de muanda à travers ses ressources pétrolières en garantissant un bon climat des affaires aux investisseurs qui ont choisi muanda pour faire les affaires d'exploitation pétrolières.

Il faut signaler que l'atterrissage avec la signature de cet accord entre les parties,n'a jamais été facile.les tensions étaient vives, aucun camp ne voulaient se laisser intimider.

Heureusement, à la fin,le compromis a été trouvé.
Bien avant cette signature,les travaux d'analyse et approbation des recommandations ont duré jusque très tard du samedi à 3h en présence du ministre Didier Budimbu qui a pris part jusque tard et avait encouragé l'implication de toute les parties prenantes à la table ronde en rappelant son rôle d'être sans parti pris.

Ainsi, le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu, le cœur tranquille, a clos ces assises précédées par des travaux en ateliers.

Il convient d'indiquer qu'une commission sera mise en place pour assurer le suivi pour l'application stricte des accords signés pour le plus grand bien de la cité côtière.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate